Pétition


Pétition

Les réussites obtenues par Sos éducation

Pour le quotidien "Le Figaro", Sos éducation (ce lien hypertexte) dans les échanges sur l'univers de l'école. Au début de l'année 2012, l’association organise le débat « Vaincre l’illettrisme, ça commence au CP », ouvert par Rachida Dati. Grâce à l’activité de ses adhérents et des sympathisants, Sos éducation est à présent un acteur écouté dans l'univers de l’éducation. N'en déplaise à l’immobilisme du système et à l’acharnement des détracteurs, la prise d'initiative de l’association loi 1901 offre la possibilité de remporter des victoires pour un système scolaire de meilleure qualité.

Vous avez sans doute déjà entendu que Sos éducation n’est ni une fédération, ni un parti politique ? C'est un groupement de personnes dont le but est de sauver l’école. Regroupant familles et enseignants, le but de l'association travaillant pour un système scolaire plus efficace est de défendre l'enseignement. Le travail de Sos éducation vise en priorité la transmission des savoirs et des valeurs et le respect des professeurs. L'association œuvrant pour un système scolaire plus efficace a été fondée à l’origine par 3 jeunes parentsd'écoliers. Très vite, des enseignants et des responsables académiques les ont ralliés.

Pour un système éducatif plus performant

Fournir des responsabilités aux multiples protagonistes sur le terrain et leur offrir les possibilités d’agir avec efficacité est primordial d'après la fondation. Assembler les classes en prenant en considération le niveau des enfants fait partie des idées proposées par l’association Sos éducation. Des dysfonctionnements qui sont problématiques pour la globalité du groupe sont présents au sein de l’Éducation nationale, d'après la fondation œuvrant pour un meilleur système scolaire. Les actions menées par chaque personne et la volonté d'atteindre des buts distincts à chaque école, tout comme à chaque classe, se répercutent sur la qualité du système scolaire, d’après l’association Sos éducation.

Apprenez-en plus sur la façon dont Sos éducation prend des engagements pour la fin de l'agressivité à l’école

L’association Sos éducation présente huit suggestions pour mettre fin à la violence, qui ont été élaborées avec une multitude de professeurs et soutenues par plus de 140 députés. De réels cours d'éthique et de patriotisme devraient être créés, pour la fondation œuvrant pour un système scolaire plus efficace. Préserver l'obéissance en cours, ainsi que le respect des enseignants, fait partie des missions de la fondation Sos éducation. Vous n'êtes pas sans ignorer les problèmes d'agressivité et d’indiscipline qui sont présents dans une grande majorité des établissements scolaires. Violences verbales, désaveux des hiérarchies… La liste est longue.

Quels sont les savoirs centraux mis en avant par Sos éducation ?

Promouvoir des techniques d’apprentissage efficaces offre la possibilité de garantir un minimum de connaissances pour les élèves, selon la fondation Sos éducation. Il est fondamental que les savoirs des élèves soient protégés, et le passage dans le niveau supérieur se doit d'être mérité. Pour la fondation Sos éducation, l'enseignement des compétences doit être le principal objectif de l'Éducation Nationale.

Le concept des ateliers de la fondation est facile à comprendre : des participants de qualité sur les mathématiques ou la grammaire présentent leurs réflexions, leurs méthodes et leurs astuces pour bien transmettre aux jeunes. Un programme riche et diversifié a été mis sur pied par l'équipe, face à la réussite des ateliers de l’association Sos éducation. Les discussions de l’association loi 1901 comportent à la fois des professeurs du privé sous contrat et des enseignants du privé hors contrat. Chacun peut poser ses questions lors des discussions de la fondation Sos éducation, dans une atmosphère conviviale.